Les réalités de guérison de la sainte communion

Les réalités de guérison de la sainte communion

Jésus-Christ nous a rendus intègres spirituellement et physiquement, et la commémoration de la sainte communion nous le rappelle ! Le fait de participer à la sainte communion nous aide à nous rappeler la signification des accomplissements du Christ pour nous en tant que notre rédempteur, bâtissant notre attente de croyance pour une intégrité soutenue tant spirituellement que physiquement.

La sainte communion est une commémoration qui a été instituée par le Seigneur Jésus-Christ lors de la dernière cène, avant sa souffrance et sa mort, comme moyen de se rappeler ce que sa mort allait accomplir. Cette commémoration a été observée par les croyants du premier siècle après la crucifixion, la résurrection et l’ascension de Jésus, et nous la reconnaissons aujourd’hui, commémorant la délivrance des croyants de la servitude et des conséquences du péché. L’Apôtre Paul a écrit à l’Église corinthienne, leur rappelant spécifiquement la signification de cette commémoration pour les aider à revendiquer la délivrance physique dont ils avaient besoin.


I Corinthiens 11:23-25 :
Car j’ai reçu du Seigneur ce que je vous ai enseigné; c’est que le Seigneur Jésus, dans la nuit où il fut livré, prit du pain,
et, après avoir rendu grâces, le rompit, et dit : Ceci est mon corps, qui est rompu pour vous; faites ceci en mémoire de moi.
De même, après avoir soupé, il prit la coupe, et dit : Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang; faites ceci en mémoire de moi toutes les fois que vous en boirez.

Paul a rappelé aux Corinthiens que Jésus-Christ a institué cette commémoration lui-même (ce qui est écrit en Matthieu 26:26-28 ; Marc 14:22-24 ; Luc 22:19,20). Il a renchéri qu’ils étaient censés participer à cette commémoration en mémoire de Jésus-Christ, pour proclamer publiquement ce qu’il avait rendu disponible par sa mort.


I Corinthiens 11:26 :
Car toutes les fois que vous mangez ce pain et que vous buvez cette coupe, vous annoncez
[proclamez] la mort du Seigneur, jusqu’à ce qu’il vienne.

En rachetant l’humanité, Dieu désirait que tout homme et toute femme confessent Jésus comme seigneur, croient qu’Il l’a ressuscité des morts (Romains 10:9), deviennent Ses enfants et revendiquent tous Ses bienfaits. Jésus-Christ a institué cette commémoration et Paul a averti l’église au sujet de sa signification afin qu’ils n’oublient pas ce qui avait été accompli pour eux. Parfois nous avons besoin de ce rappel également.

En tant que croyants nés de nouveau, nous avons tout à fait le droit de revendiquer l’intégrité physique pour laquelle Jésus a payé le prix dans son corps physique. Ésaïe 53 prophétise au sujet du rédempteur à venir et ce qu’il allait endurer pour obtenir notre intégrité physique, et I Pierre nous dit qu’à cause des souffrances de Christ, notre guérison est une réalité accomplie.


Ésaïe 53:5 :
Mais il était blessé pour nos péchés, Brisé pour nos iniquités; le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris.


I Pierre 2:24 :
Lui
[le Christ] qui a porté lui-même nos péchés en son corps sur le bois, afin que morts aux péchés nous vivions pour la justice; lui par les meurtrissures duquel vous avez été guéris.

Par les meurtrissures de Jésus-Christ, nous avons été (au passé) guéris. Ses blessures ont triomphé de nos péchés externes ; ses contusions ont triomphé de nos iniquités et péchés internes ; sa détresse mentale a triomphé de notre manque de paix et de nos intelligences instables ; et ses meurtrissures ont triomphé de nos maladies physiques. Jésus-Christ, avec son corps rompu et son sang répandu, a payé le prix pour l’intégrité physique et spirituelle de l’humanité. Par les accomplissements de Jésus-Christ en tant que notre rédempteur, nous avons la délivrance tant spirituelle que physique. C’est une chose que toute personne qui a fait de lui le seigneur dans sa vie, croyant que Dieu l’a ressuscité des morts, peut revendiquer comme droit de filiation.

En cette période de l’année, alors que nous nous approchons de la célébration de la résurrection de notre Seigneur Jésus-Christ, nous pouvons participer aux services de communion à travers le monde et nous arrêter pour rendre grâces à Dieu pour tout ce qu’Il nous a donné gratuitement par l’entremise de Son Fils. Lorsque nous buvons de la coupe, nous nous rappelons que nous avons été rachetés du péché par le sang répandu de notre Seigneur Jésus-Christ. Lorsque nous mangeons du pain, nous nous rappelons que nous avons été guéris par le corps rompu de notre seigneur et sauveur. Par ses meurtrissures nous avons été guéris.

En tant qu’enfants de Dieu, reconnaissons et revendiquons les droits que nous avons reçus par les accomplissements de Jésus-Christ et allons de l’avant avec des attentes de croyance pour encore plus d’intégrité physique et de guérison dans nos maisonnées.

Cliquez ici pour PDF

Tous droits réservés. © 2022 par The Way International™. | Conditions générales et confidentialité

The Way International, The Way, La Voie, El Camino, The Prevailing Word et son emblème, The Way of Abundance and Power, The Way Magazine, Disciples of the Way Outreach Program, Way Disciples, The Way Corps et Camp Gunnison — The Way Household Ranch sont des marques de service déposées ou des marques déposées de The Way International aux États‑Unis et / ou dans d’autres pays.