Persistons dans notre croyance

Persistons dans notre croyance

Les Évangiles contiennent un remarquable récit d’une femme qui avait un besoin et qui était déterminée à le voir comblé. Elle a persisté dans la croyance, et elle a reçu les résultats désirés. Son exemple montre l’importance de continuer de croire pendant que nous cherchons activement une solution, lorsque nous faisons face à un défi.

Lisons son histoire en Marc 5, où nous apprendrons à quoi elle était confrontée.

Marc 5:25,26 :
Or, il y avait une femme atteinte d’une perte de sang depuis douze ans.
Elle avait beaucoup souffert entre les mains de plusieurs médecins, elle avait dépensé tout ce qu’elle possédait, et elle n’avait éprouvé aucun soulagement, mais était allée plutôt en empirant.

Pendant douze ans, la femme avait cherché une solution pour sa condition. Elle avait dépensé tout ce qu’elle avait, mais cela n’avait acheté que de la souffrance. Malgré sa persistance, elle n’avait toujours pas de réponse. Elle n’avait pas éprouvé de soulagement. En fait, elle était allée plutôt en empirant.

N’est-il pas parfois tentant d’abandonner lorsque nous n’obtenons pas de réponse sur-le-champ, lorsqu’il semble que rien ne se produit ? Nous verrons que cette femme n’a pas abandonné. Après douze ans, elle cherchait toujours activement une solution à son défi.

Marc 5:27,28 :
Ayant entendu parler de Jésus, elle vint dans la foule par derrière, et toucha son vêtement.
Car elle disait: Si je puis seulement toucher ses vêtements, je serai guérie.

La femme entendit parler d’un homme nommé Jésus, et ce qu’elle entendit l’incita à croire qu’elle pourrait recevoir sa guérison si elle pouvait seulement toucher ses vêtements. Jésus portait probablement des vêtements avec des franges ou des pompons sur les bords. Dans cette culture, ces franges représentaient la puissance et la présence de Dieu, ainsi les gens croyaient qu’elles avaient le pouvoir de guérir. Avec une croyance déterminée, la femme trouva Jésus. Elle le chercha dans la foule et prit la décision de toucher ses vêtements.

Dans le récit parallèle en Matthieu 9, il est dit au verset 21, « Car elle disait en elle-même : Si je puis seulement toucher son vêtement, je serai guérie ». La forme du mot grec pour « disait » indique ici qu’elle disait ceci encore et encore et encore. Elle était convaincue qu’elle recevrait sa délivrance longtemps cherchée.

Lorsque nous faisons face à un défi, que ce soit dans la catégorie de la santé ou dans toute autre catégorie de la vie, nous pouvons nous instruire de son exemple. Nous pouvons trouver la promesse de Dieu que nous voulons voir s’accomplir. Nous pouvons aligner nos pensées avec ce que nous savons être disponible d’après la Parole de Dieu et bâtir ces vérités dans nos cœurs en déclarant continûment la promesse de Dieu à nous-mêmes. Ensuite nous pouvons passer à l’action de croyance selon ce que nous déclarons. Ceci nous permet de produire des résultats positifs.

Marc 5:29,30,32-34 :
Au même instant la perte de sang s’arrêta, et elle sentit dans son corps qu’elle était guérie de son mal.
Jésus connut aussitôt en lui-même qu’une force était sortie de lui; et, se retournant au milieu de la foule…
Et il regardait autour de lui, pour voir celle qui avait fait cela.
La femme, effrayée et tremblante, sachant ce qui s’était passé en elle, vint se jeter à ses pieds, et lui dit toute la vérité.
Mais Jésus lui dit: Ma fille, ta foi
[croyance] t’a sauvée; va en paix, et sois guérie de ton mal.

Matthieu 9:22 :
… Et cette femme fut guérie à l’heure même.

La femme a reçu sa guérison. Elle a immédiatement su qu’elle avait été guérie. Qu’est-ce qui l’a sauvée ? « Ma fille, ta foi [croyance] t’a sauvée… »

Lorsque nous croyons pour la délivrance, pour une solution à un défi, les paroles que nous nous disons à nous-mêmes font la différence. Et les meilleures paroles à prononcer sont les paroles de Dieu. Sa Parole agit !

I Thessaloniciens 2:13 :
C’est pourquoi nous rendons continuellement grâces à Dieu de ce qu’en recevant la parole de Dieu, que nous vous avons fait entendre, vous l’avez reçue, non comme la parole des hommes, mais, ainsi qu’elle l’est véritablement, comme la parole de Dieu, qui agit en vous qui croyez.

Lorsque nous recevons la Parole de Dieu et que nous la croyons dans notre cœur, elle agit dans notre vie. Dieu est responsable d’accomplir les promesses de Sa Parole. C’est notre joie et notre privilège de les croire.

La femme qui avait une perte de sang a reçu sa délivrance. Nous pouvons suivre son exemple, disant et croyant ce que dit la Parole et agissant selon elle. Persistons dans notre croyance jusqu’à ce que nous aussi, nous voyions les résultats désirés.

Cliquez ici pour PDF

Tous droits réservés. © 2022 par The Way International™. | Conditions générales et confidentialité

The Way International, The Way, La Voie, El Camino, The Prevailing Word et son emblème, The Way of Abundance and Power, The Way Magazine, Disciples of the Way Outreach Program, Way Disciples, The Way Corps et Camp Gunnison — The Way Household Ranch sont des marques de service déposées ou des marques déposées de The Way International aux États‑Unis et / ou dans d’autres pays.